Je passe au solaire

Partagez cet article

Pourquoi et comment calculer le prix de revient de l'énergie solaire ?

Et si vous appréhendiez le coût d’une centrale solaire non pas par le prix de l’installation mais plutôt par le prix de revient de l’énergie que vous allez produire ? C’est l’approche que nous vous proposons aujourd’hui.

Comprendre le prix de revient de l'électricité photovoltaïque

Le prix de revient de l’électricité photovoltaïque correspond au coût total de l’installation photovoltaïque rapporté à la quantité d’électricité produite sur sa durée de vie. Il se calcule en prenant en compte plusieurs éléments :

  • Le coût de l’installation : cela comprend le prix des panneaux solaires, de l’onduleur, des câbles, des fixations et de la main d’œuvre.
  • La production d’électricité : la quantité d’électricité produite dépend de la puissance de l’installation, de l’ensoleillement et de l’inclinaison des panneaux.
  • La durée de vie de l’installation : les panneaux solaires ont une durée de vie moyenne de 25 à 30 ans, voire plus.
  • Les subventions et aides financières : il existe des aides et subventions (comme la prime à l’autoconsommation) pour une installation de panneaux solaires qui peuvent réduire le coût de l’installation.

Un prix de revient imbattable pendant 30 ans avec JPAS ?

Prenons l’exemple d’une installation de 6 panneaux d’une puissance totale de 2,64 kWc sans batterie de stockage à Louviers, en Normandie. Cette installation a coûté 5 640 € TTC (en ayant la carte fidélité Intermarché), prime à l’autoconsommation déduite.
Voir l’offre Intermarché ici

Dans cette zone géographique, on estime une production annuelle de 2 680 kWh/an. La garantie de production des modules est de 30 ans.

👉 A savoir :
La durée de vie de l’installation : s’il ne subit pas de dommages, un panneau solaire peut fonctionner bien au-delà de sa garantie constructeur. Mais puisqu’il n’existe pas encore de données fiables, le calcul du prix de revient est fait sur la durée de la garantie, soit 30 ans en règle générale.
Faisons le calcul du prix de revient sur 30 ans :
  • Production : 2680 * 30 = 80 400 kWh.
  • Coûts de production de l’énergie solaire : 5 640 ÷ 80 400 = 0,070 €/Kwh.

Le prix de revient de l’installation photovoltaïque sur 30 ans est de 0,070 €/kWh.

C’est largement moins cher que le tarif des heures pleines chez les fournisseurs français habituels ! 

Des exemples plus concrets ?

Avec une batterie de stockage

Composition du foyer : 4 personnes
Zone géographique : Louviers, Normandie
Consommation : 9 000 kwh
Puissance installée : 6 kwh (12 panneaux solaire)
Équipements : lave-linge, sèche-linge, pac air/eau, ballon thermodynamique, four, frigidaire et plaque à induction.

Composition du foyer : 4 personnes
Zone géographique : Breval, Île-de-France
Consommation : 9 000 kwh
Puissance installée : 6 kwh (12 panneaux solaires)

Équipements : lave-linge, sèche-linge, pac air/eau, ballon thermodynamique, four, frigidaire et plaque à induction.


prix de revient solaire Ile de france
panneaux solaires

Sans batterie de stockage

Composition du foyer : 4 personnes
Zone géographique : Louviers, Normandie
Consommation : 9 000 kwh
Puissance installée : 2,64 kwh (6 panneaux solaires)

Équipements : lave-linge, sèche-linge, pac air/eau, ballon thermodynamique, four, frigidaire et plaque à induction.


Composition du foyer : 4 personnes
Zone géographique : Louviers, Normandie
Consommation : 9 000 kwh
Puissance installée : 6 kwh (12 panneaux solaires)
Équipements : lave-linge, sèche-linge, pac air/eau, ballon thermodynamique, four, frigidaire et plaque à induction.

prix de revient solaire normandie
panneaux solaires
👉 Conclusion :

La rentabilité de vos panneaux solaires est liée à votre taux d’autoconsommation, c’est-à-dire à la part d’électricité produite que vous utilisez directement. L’ajout d’une batterie de stockage peut significativement augmenter ce taux, vous permettant d’utiliser l’énergie solaire accumulée même la nuit ou pendant les périodes de faible ensoleillement, réduisant ainsi votre dépendance au réseau et vos coûts énergétiques. Sans batterie, l’autoconsommation se situe entre 30 % et 60 %, nécessitant souvent l’achat d’électricité supplémentaire.

Vous avez un projet photovoltaïque ?